Une entreprise ne peut pas fonctionner sans TI et votre configuration peut être une réussite ou un échec pour votre entreprise.

La façon dont vous configurez votre infrastructure TI idéale dépend beaucoup de la taille de votre entreprise et de vos plans de développement. Il y a tout de même quelques exigences de base qui s’appliquent à tout le monde.

Pour ce qui est du matériel, vous aurez besoin :

– D’ordinateurs

– D’appareils avec alimentation électrique sans coupure (UPS) pour une alimentation constante

– D’appareils sans fil ou la capacité de les utiliser

– D’imprimantes, de numériseurs, de copieurs – et d’un télécopieur pour le client occasionnel vieux jeu (vous pouvez vous procurer un appareil tout-en-un qui combine ces fonctions)

– De serveurs, sauf si vous prévoyez conserver toutes vos données dans le nuage

Pour les systèmes réseau, il vous faudra :

– Du câblage

– Des connexions Internet

– Un système de courriel

– Des pare-feux

– Un logiciel antivirus

Gestion TI

Votre prochaine série de décisions est centrée sur la manière dont vous gérez vos systèmes.

Les entreprises de petite et moyenne taille n’ont souvent pas le budget pour du personnel TI à temps plein pour gérer les réseaux et les applications et encore moins pour aider avec des projets spéciaux nécessitant du soutien supplémentaire. Peu importe à quel point votre budget est limité, ce n’est pas une bonne idée de simplement installer votre système TI et d’espérer pour le mieux. Si quelque chose se passe mal, votre entreprise pourrait ne pas pouvoir fonctionner pendant des jours, voire des semaines, pendant que vous recherchez de l’aide.

Pour cette raison, plusieurs entreprises impartissent une partie ou toute leur TI sous forme de plans de logiciel comme service (SaaS), de plateforme comme service (PaaS) et d’infrastructure comme service (IaaS).

SaaS

Vous connaissez déjà les SaaS – ce sont des applications nuagicielles comme Facebook, LinkedIn, Twitter, SalesForce et les applications Google.

Les entreprises qui offrent ces produits gèrent tout, y compris les mises à jour, l’exécution, les données, la virtualisation, les serveurs, le stockage et la sécurité. Tout ce que vous faites, c’est télécharger les applications. Les applications SaaS sont habituellement liées au système de courriel et à la collaboration, à la gestion des relations client (CRM) et à la gestion des prestations.

Le seul problème potentiel avec les SaaS est l’informatique de l’ombre : les employés peuvent télécharger des applications sans la permission des TI, ce qui peut créer des conflits avec les autres systèmes. Il est mieux d’informer le gestionnaire des TI de toutes les applications que votre entreprise utilise.

Pour éviter les plaintes de réseau lent, certains experts conseillent de consacrer environ 20 % du coût de votre serveur à l’achat d’équipement de mise en réseau.

Bien que beaucoup d’entreprises utilisent une plateforme exclusivement Windows ou Mac, il est mieux de les agencer, car si un virus ou un pirate endommage un des systèmes, vous avez une alternative. Pour les serveurs, si vous avez un modèle Windows, envisagez l’acquisition d’un boîtier de stockage connecté au réseau Linux, dans le cas où Windows serait endommagé.

Installer un système de base exige un budget et de s’assurer que l’espace de bureau prévu fonctionne avec l’équipement et les appareils dont vous avez besoin.

PaaS

Avec les PaaS, un fournisseur offre une plateforme sur laquelle créer des logiciels. Le fournisseur s’occupe de tout en lien avec la plateforme – le système d’exploitation, les serveurs ou logiciels et l’infrastructure réseau – afin que les développeurs puissent se concentrer à fabriquer des produits. La plupart des systèmes PaaS utilisent la virtualisation des serveurs. Le moteur d’app de Google et OpenShift sont des exemples de PaaS.

Les PaaS vous permettent de créer de nouveaux produits sans investir dans de l’équipement ou du réseautage supplémentaire jusqu’à ce que vous soyez prêt à les distribuer à grande échelle.

IaaS

Les systèmes IaaS offrent un service sur demande dans le nuage pour les serveurs, le stockage, les réseaux et les systèmes d’exploitation. C’est idéal pour les occasions où vous avez besoin d’une capacité supplémentaire – par exemple, si vous devez accroître vos activités pour les vacances.

Si votre entreprise se développe rapidement et que vous n’êtes pas certain de la capacité future, les systèmes IaaS vous permettent d’évoluer graduellement, sans devoir acheter plus d’équipement, jusqu’à ce que vous ayez une meilleure idée de vos besoins.

Vous pouvez utiliser le nuage public par l’intermédiaire d’un fournisseur comme les services Web d’Amazon ou Microsoft Azure, ou un nuage privé réservé à votre entreprise. Vous pouvez aussi utiliser un modèle hybride, en utilisant le nuage public pour certaines fonctions et le nuage privé pour d’autres. Grâce à ses fonctions de paiement à l’utilisation et d’accès et de sortie faciles, les IaaS se développent rapidement.

Les options d’aujourd’hui offrent aux entreprises une flexibilité sans précédent quant à la gestion des TI. Une fois que votre système de base est en place, vous pouvez expérimenter avec différentes combinaisons de SaaS, PaaS et IaaS jusqu’à ce que vous trouviez le rythme qui vous convient.

 

Consultez RicohChangeMakers.ca aujourd’hui.